L’Œil du Ciel côté techno

La science, c’est ce que le père enseigne à son fils. La technologie, c’est ce que le fils enseigne à son papa.

– Michel Serres

Durée des opérations : chaque demi-journée permet de réaliser quatre vols de plus de 20 minutes chacun.

La caméra volante peut évoluer dans un volume cylindrique d’un diamètre de 400 mètres (limitation à 200 m en zone peuplée) et d’une hauteur de 150 mètres (hors espaces particuliers).

Possibilité de missions jusqu’à 1 kilomètre de distance du télépilote sur demande.

Les élèves-stagiaires et les photographes-cinéastes profitent de la double commande : sécurisation pour les premiers et capacité totale de cadrage et de réglage des paramètres de la caméra pour les seconds.

Les prises de vues seront réalisées par un capteur Hasselblad de 1 pouce de 20 millions de pixels d’ouverture f/2.8 – f/11, de vitesse d’obturation 8 – 1/8000 s, équipé si besoin de filtre de densité neutre.

Les photographies ont une résolution de 5472×3648 au format RAW (.dng).

Les vidéos sont capturées avec une grande dynamique (D-Log 10 bits, codec H265) et au choix :

  • en 4K : 3840×2160 à 30 ips,
  • en 2,7K : 2688×1512 à 30 ou 60 ips,
  • en FHD : 1920×1080 à 30, 60 ou 120 ips.

Il est possible de convertir les photos et les vidéos dans le format final de votre choix.

Les cartographies et modélisations 3D sont réalisées par photogrammétrie. Les modèles peuvent être délivrées dans 15 formats numériques différents.